Info Membres – Triste nouvelle


 

Décès d’un Membre Fondateur

Le FC Béthusy a le regret d’annoncer que Jean-Jacques Brehm nous a quitté le 16 juillet dernier.

Membre Fondateur de notre Club, le FC Béthusy-Sport lui sera éternellement reconnaissant. Sans lui, le club n’existerait pas.

Bernard Henny lui rends un dernier hommage dans le texte ci-dessous.

 
Jean – Jacques BREHM
 
Arrivé du Jura à 12 ans, en 1951, Jean-Jacques a chaussé les crampons avec le LS d’alors ou il a côtoyé Jean-Claude Buclin , sous l’égide du Papa Maurice BUCLIN.
Avec ses Parents, il habitait à Victor-Ruffy, donc à Chailly, donc . . . , tout naturellement, il a fait partie des quelques mordus qui, sous l’impulsion de Frankie DRUEY, ont fondé le CHAILLY-SEMAINE, devenu plus tard, pour répondre aux ordres de L’ASF ( !!! ) BETHUSY – SPORT de façon à rester dans le quartier.
Il a débuté sa « carrière » à l’aile gauche et, après quelques années, l’arrivée, entre–autre, de Roger RENOLD, le « sélectionneur » du moment a été dans l’obligation de lui trouver un nouveau poste.
Jean-Jacques s’est retrouvé, en compagnie de son vieux copain Jean-Claude, en défense. Plutôt fluet, ce n’était pas l’arrière qui « pose » l’épaule mais, se rappelant ses années passées comme attaquant, c’était tout en finesse qu’il piquait le ballon des adversaires, laissant Jean-Claude s’imposer physiquement ! Il a toujours été discret, aussi bien sur le terrain que dans la vie privée et ne jubilait pas comme nous lorsque l’on marquait un but. Je me souviens qu’il m’avait regardé de travers lorsque j’étais venu lui taper dans le dos pour le féliciter d’avoir marqué.
Mis à part le foot, il s’impliquait volontiers dans la vie administrative du club. Il a même présidé le FC. BS. dans les années 1962/63.
C’est à nouveau un membre fondateur et d’honneur qui nous a quitté le 5 juillet après une longue maladie qui l’a vu décliner de jour en jour jusqu’à l’arrivée de cette m… de Faucheuse !

Le 17 juillet 2018 / bh

Le FC Béthusy tient à témoigner à sa famille, ainsi qu’à tous ses proches, toute sa sympathie en ces moments pénibles.

Retour